Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Des financements novateurs et solidaires en faveur de l’Afrique, essentiels pour réussir la Cop 21

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 3 Décembre 2015, 08:53am

Catégories : #Changement de climat

Des financements novateurs et solidaires en faveur de l’Afrique, essentiels pour réussir la Cop 21
Des financements novateurs et solidaires en faveur de l’Afrique, essentiels pour réussir la Cop 21

La prise en compte des impératifs de développement des pays du Sud dans le cadre des négociations en cours à la conférence internationale Cop 21  pour limiter le réchauffement climatique à 2° C implique de trouver des financements pérennes  et novateurs. Dans la mesure où la responsabilité historique dans le réchauffement climatique revient majoritairement aux pays développés, il est essentiel de promouvoir une justice climatique comme l'a si bien évoqué le premier Ministre indien, M. Narendra Midi dans une tribune au Financial  Times.  Selon ce dernier,  "le principe de responsabilité s communes mais différenciées doit être la base  de notre entreprise collective".


Sans financements pour accompagner les pays en développement en particulier ceux du continent africain, les accords qui pourraient être signés risquent d'être une forme d'affichage diplomatique. Certes,  la France via son président François Hollande envisagé de débloquer près de 2 milliards d'euros à cet effet  pour donner l'exemple et donner une impulsion salutaire pour réussir cette initiative pour les pays africains. Cet engagement devra être concrétisé avec la mise en place d'une agence panafricaine de promotion et de mise en œuvre des politiques publiques pour faire face au changement climatique en Afrique.

Par Darchari MIKIDACHE, président du think tank "Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)"

Un plan pluriannuel de mise en œuvre devrait être appliqué. De même,   l'effort financier pour aider les pays en développement en particulier les pays  à risque devra être accru et partagé par les grandes puissances mondiales et les pays riches en particuliers les pays pétroliers. La vigilance des négociateurs est requise pour réussir les objectifs collectifs pour la sauvegarde de la planète. Certes, un financement de 16 milliards de dollars est annoncé pour le continent africain d’ici 2020. Néanmoins, si celui-ci est réellement débloqué, il reste insuffisant. Un programme international de transfert des technologies  en particulier les énergies propres et une formation adéquate à des coûts accessibles devra être mis sur pied.

Darchari MIKIDACHE


@MIKIDACHE
www.darcharimikidache.over-blog.com

www.ceec-comores.com

https://www.facebook.com/darchari.mikidache.public

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents