Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


La souffrance de la jeunesse : nous l'entendons et nous y répondons selon nos responsabilités citoyennes

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 9 Septembre 2020, 11:08am

La souffrance de la jeunesse : nous l'entendons et nous y répondons selon nos responsabilités citoyennes
La souffrance de la jeunesse : nous l'entendons et nous y répondons selon nos responsabilités citoyennes
La souffrance de la jeunesse : nous l'entendons et nous y répondons selon nos responsabilités citoyennes
La souffrance de la jeunesse : nous l'entendons et nous y répondons selon nos responsabilités citoyennes
La souffrance de la jeunesse : nous l'entendons et nous y répondons selon nos responsabilités citoyennes

Par Darchari MIKIDACHE

La jeunesse souffre et son avenir est hypothéqué avec un système éducatif loin de satisfaire la Nation avec un chômage massif des jeunes diplômés, l'absence de perspectives viables sur le marché du travail, la paupérisation de la population périphérique, l'accroissement des inégalités des chances dans l'éducation nationale et dans la recherche de travail avec des conditions de vie et d'études difficiles. Le manque criant de pôles de lycées techniques pour accompagner les jeunes désireux d'apprendre un métier et devenir autonomes financièrement et économiquement est évident.

La crise sanitaire actuelle doublée d'une crise économique et financière provoque des situations sociales et économiques encore plus difficiles qu'auparavant. Nous devons tous agir selon nos capacités sans exclure tous les enfants de la Nation y compris ceux qui sont expatriés.  La Diaspora doit également agir non seulement pour soulager  la population et les proches au niveau des besoins vitaux mais également en tant qu'investisseur privilégié par son apport économique et financier ainsi que par son savoir-faire, ses connaissances, sa capacité d'entreprendre au delà du transfert de fonds dans le cadre de la construction, de soutien familial ou de financement des grands mariages.  Pour ce faire, une plus grande prise en compte de ses préoccupations fondamentales doit être étudiée.

De même, une amélioration substantielle du climat des affaires, la mise en place de dispositifs transitoire pour faciliter le retour au pays pour Investir en termes de billets de voyages, d'importation de matériels productifs permettant de contribuer à la production nationale, à la transformation économique des structures productives et à l'amélioration des pratiques de valorisation des produits nationaux sont des clés à étudier pour insuffler une dynamique économique créatrice d'emplois, de richesses, de prospérité et de renforcement de la cohésion sociale et nationale.  La justice et la lutte contre la corruption ainsi que le respect des procédures de passation des marchés publics avec le rétablissement des institutions dédiées  ont toute leur place dans cette stratégie.

Les pouvoirs publics mettent en place des projets de création d'emplois dans les zones rurales et au niveau de l'entrepreneuriat. Certes il s'agit de bonnes initiatives pour lutter contre le chômage et développer les productions nationales. Faut-il que les projets soient menés à bien et au bout avec transparence, gouvernance exemplaire et suivi sur le moyen et long terme. Les projets restent des projets même si les premiers pas sont posés. Et ils restent  de la communication  politique  et politicienne voir des effets d'annonce si les effets escomptés ne ne  sont pas produits. Souhaitons leur réussite pour le bien de la population et des jeunes.

Pour ma part de telles initiatives sont louables mais elles restent insuffisantes quant à l'ampleur de la crise. Et des problèmes de management et de gestion ne sont pas à écarter.

A titre personnel et toute humilité, j'agis à mon niveau sur 3 plans :
- en créant de l'emploi par l'investissement via l'entrepreneuriat de nos sociétés et initiatives entrepreneuriales
- en soutenant les personnes les plus vulnérables à travers mon ONG USHABABI WA MESO INTERNATIONAL (Jeunesse & Avenir)
-  en termes de conseils et d'accompagnement des jeunes via les réseaux sociaux en tant que coach et conseiller.
Je n'interviens pas dans l'action du gouvernement comorien.

En outre, je fais des propositions pour contribuer au décollage économiques par des idées et des actions de valorisation de notre pays les Comores à travers le web et par une page Facebook dédiée en tant que président du think tank " Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC).

Chacun devrait agir selon son niveau de responsabilité et selon ses moyens. Aux pouvoirs publics d'assumer leurs responsabilités. Et ils doivent être toujours conscient qu'ils sont au service de l'intérêt général et de la population. L'intérêt supérieur de la nation doit toujours primer.

Darchari MIKIDACHE

www.darcharimikidache.com

Avec nos partenaires :

https://www.facebook.com/topbeautylinecomores

https://www.facebook.com/zaibeautyline

https://www.facebook.com/lesdelicesauthentiqueschezzai

https://www.facebook.com/lemeilleurdescomoresenligne

 

www.ceec-comores.over-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents