Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


La santé publique ne doit pas être reléguée aux oubliettes

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 19 Mai 2020, 17:17pm

Catégories : #ACTION SOLIDARITE, #Prévention & Santé, #Hôpital, #Santé publique, #Population, #Afrique, #Comores, #Politique, #Coopération, #Engagement public

La santé publique ne doit pas être reléguée aux oubliettes
La santé publique ne doit pas être reléguée aux oubliettes

La couverture universelle maladie pour les plus vulnérables selon le niveau de revenus  et une sécurité sociale sanitaire accessible à tous doivent être mises en place très rapidement aux Comores dans tout le reste de l'Afrique

Darchari MIKIDACHE

 Par Darchari MIKIDACHE

La revalorisation des métiers de santé publique et l'investissement dans les hôpitaux reste des urgences salutaires pour l'Union des Comores comme dans une majorité de pays du continent africain.

 De même, un service d'urgence  nationale dotée de moyens significatifs en plus des fonds spéciaux qui sont sont censés  y etre affectés est incontournable.  Trop longtemps, la santé publique est devenue le parent pauvre des politiques publiques avec de faibles équipements, des services peu aux normes internationales, un personnel sanitaire faiblement rémunéré et ayant un faible accès à la formation continue dans des locaux peu dignes voire  insalubres dans plusieurs cas.  Il est grand temps de lancer une réforme globale de la santé publique pour mieux former le personnel médical, améliorer le stock d'équipements et les matériels médicaux, offrir des soins de qualité à des prix accessibles et tenant compte de la capacité financière des citoyens, reconstruire les espaces d'accueil et d'hébergement des malades, faire venir de nouveaux médecins et autres personnels soignants avec plus de spécialités avec une rémunération motivante et digne et rénover les hôpitaux et dispensaires publics délabrés. 

 L'amélioration des ressources fiscales vantée par les Gouvernants, l'augmentation de la part des fonds spéciaux destinés aux services d'urgences, la réduction des rémunérations des plus hauts dirigeants publics de 15 à 25%  et Responsables de services entre 10 et 15%, la mise en place d'un plan pluriannuel annuel de financement de la réfection des  infrastructures hospitalières avec un fonds stratégique pour la santé  doivent être étudiés pour financer une telle stratégie. 

La couverture universelle maladie pour les plus vulnérables selon le niveau de revenus  et une sécurité sociale sanitaire accessible à tous doivent être mises en place très rapidement aux Comores dans tout le reste de l'Afrique. La prévention sanitaire  doit également faire partie de ce plan. De même, l'amorce  d'une recherche médicale et scientifique doit être promue à l'Université comme dans les écoles de formation médicale. 

Tout est question de volonté politique, de vision et de choix des bonnes compétences aux bons postes avec un souci de transparence et de respect des règles de passation des marchés publics. 

Darchari MIKIDACHE

www.darcharimikidache.com

Page Facebook officielle : https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique

https://www.facebook.com/lemeilleurdescomoresenligne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents