Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Pour une politique publique  panafricaine autonome

Publié le 28 Avril 2020, 23:29pm

Catégories : #Afrique, #Agriculture, #Agro-industrie, #Emploi, #IDEES - DEVELOPPEMENT, #ACTION SOLIDARITE, #Action solidaire, #Institutions, #Autonomie

La transformation des produits locaux sur place, des pôles d'excellence panafricains dans les secteurs clés, le développement de la Recherche scientifique, medicale, agronomique, technologique et industrielle au niveau panafricain sont une des clés pour une véritable émergence du continent africain.

Darchari MIKIDACHE

Pour une politique publique  panafricaine autonome
Pour une politique publique  panafricaine autonome
Pour une politique publique  panafricaine autonome

Par Darchari MIKIDACHE

Les pays  africains sont peu souverains et obéissent au lobbys pharmaceutique et des Multinationales de laboratoires  avec la bénédiction  des puissances occidentales. 

Quand un pays dépend même pour sa santé des subsides et subventions extérieures, il est soumis au chantage et il n'est pas maître de sa politique de santé publique et encore moins en matière de Recherche scientifique ou médicale.  Il est grand temps que les 54 États africains conquièrent une  autonomie, une pleine souveraineté par des actes et des stratégies autonomes avec des financements panafricains et non par les subventions ou emprunts et aides extérieures.
 C'est un travail de longue haleine mais qui est porteuse d'espoir par des réformes  intelligentes et efficaces à l'intérieur de chaque Etat et au niveau des structures et organisations  panafricaines.

La recherche de l'autonomie en matière de santé publique n'exclut pas  la coopération internationale ni la recherche de remèdes propres à l'Afrique.  Aussi, des initiatives de recherche sur les plantes   ou autres remèdes comme la Covid Organics de Madagascar ou l'apivirine doivent être soutenus financièrement, techniquement et logistiquement par les organisations panafricaines à commencer par  la Commission de l'Union Africaine, la Banque Afrique de Développement (BAD). De même, la recherche fondamentale  et les laboratoires des 54 pays africains dans les Universités des différents États du continent africains devraient être soutenues  financièrement  par toutes les organisations financières panafricaines.

 De même, il convient de mettre en place des pôles d'excellence panafricains  dans les secteurs d'avenir y compris en matière de recherche médicale et scientifique, en agronomie, en Administration publique panafricaine, en Valorisation des produits locaux et de ressources naturelles du continent.  

La mise en place d'écoles  supérieure s et lycées techniques panafricains  en matière de transformation et conditionnement des ressources naturelles des 54 pays africains constituerait une des pistes à mettre en oeuvre rapidement. La transformation des produits locaux créeraient davantage d'emplois pour les jeunes et moins jeunes  et de richesses. Elle permettrait  de rendre les pays producteurs de matières  moins dépendantes de cours mondiaux à l'exemple du cacao ou du coton dans le cadre d'industrie de textile et produits dérivés.   

Par ailleurs,  le développement d'industries de la transformation des fruits africains  ou des laboratoires pour les plantes ou pour la parfumerie avec les épices et les produits de rente de l'océan indien ou du reste de l'Afrique.  Les ressources naturelles  inexploitées   ou gérées par des entreprises multinationales  doivent être mises au service de l'Afrique et du bien-être de la population panafricaine. 

 Darchari MIKIDACHE

www.darcharimikidache.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents