Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Un plan Marshall pour la jeunesse, un catalyseur pour le décollage économique et la consolidation de la Nation comorienne

Publié le 27 Août 2019, 17:40pm

Un plan Marshall pour la jeunesse, un catalyseur pour le décollage économique et la consolidation de la Nation comorienne
Un plan Marshall pour la jeunesse, un catalyseur pour le décollage économique et la consolidation de la Nation comorienne
Un plan Marshall pour la jeunesse, un catalyseur pour le décollage économique et la consolidation de la Nation comorienne
Un plan Marshall pour la jeunesse, un catalyseur pour le décollage économique et la consolidation de la Nation comorienne

Par Darchari MIKIDACHE

Le décollage économique et social  des Comores ne  peut faire l'impasse sur  la promotion du " Made in Comoros ". Ce qui générerait plusieurs milliers d'emplois pour les jeunes et les moins jeunes et faciliterait l'insertion professionnelle des jeunes diplômés qui viennent rejoindre la cohorte des chômeurs. Le taux des jeunes diplômés qui n'accèdent pas à un emploi à la sortie de l'Université atteint 83%, le taux de chômage  des jeunes dépassant  44,5% de la population active. 

Il est essentiel de mettre en place un plan Marshall pour la valorisation et la transformation  de la production nationale et de soutien de la jeunesse à travers la réforme de l'éducation et l'amélioration de la formation professionnelle et technique parallèlement. Il ne sera pas envisageable d'insérer les jeunes professionnellement  s'il n' y a pas d'activité et des créations d'emplois dans le secteur privé. 

Il est donc crucial que l'Etat comorien  s'implique davantage en améliorant  le climat des affaires, en libérant et soutenant les initiatives privées de création d'emplois des jeunes et moins jeunes. Il devra également prendre des initiatives de soutien très actif d'industries nouvelles de la transformation économique avec des capitaux mixtes à dominante privée mais avec une gestion confiée à des entrepreneurs ayant fait leur preuve dans le secteur privé et non des politiques.   La participation de l'Etat pourrait se faire à travers des fonds stratégiques  de développement industriel.

L'Etat pourra fixer un calendrier  contractuel de sortie progressive du capital desdites industries. 

Le fléau du chômage touchant plus de 49% de la population mettant à mal la cohésion sociale et nationale   constitue une raison suffisante pour prendre des mesures fortes et urgentes en faveur des jeunes : 

- Plan Marshall pour le soutien de la jeunesse et de l'entrepreneuriat avec la professionnalisation de l'enseignement  et le vote d'une   loi d'Appui à l'entrepreneuriat des jeunes et à l'insertion professionnelle   avec l'introduction de la taxe d'apprentissage et d'insertion professionnelle, les bourses nationales du mérite et bourses de projets de recherche et d'innovation. 

 - un fonds de garantie pour les initiatives économiques des jeunes créatrices d'emplois ; 

- un fonds d'amorçage pour soutenir les jeunes et les accompagner dans dans leur démarches entrepreneuriales ;

- crédit de formation professionnelle et technique pour les jeunes ;

- mise en place de prêts à taux zéro avec différents de remboursement et à taux bonifiés avec accompagnement personnalisé sur 3 ans avec une agence spécialisée et un centre national agréé pour le suivi comptable, financier et fiscal avec des moniteurs et parrains  entrepreneuriaux pour accompagner les jeunes des jeunes ;

- création de passerelle plus étroite entre le secteur privé et l'Université des Comores ; 

- dotation de moyens plus important à l'Université et développement de la recherche y compris au niveau de la transformation économique (agroalimentaire,  agriculture et numérique) ; mise en place de bourses d'excellence et de bourses pour des formations techniques de haut niveau sur critères académiques et sociaux avec obligation de travailler pour l'Etat pendant 8 années; 

- développement de l'économie numérique avec le soutien à l'entrepreneuriat digital avec des plateformes de formation intensive en numérique et une plateforme numérique de référence et d'accompagnement des jeunes créateurs de projets dans le domaine de l'économie numérique ; 

- création de pôles de lycées professionnels et  techniques 

- centre de la formation continue et des métiers ; 

- introduction de modules obligatoires d'entrepreneuriat dès le lycée à l'Université ;

- renforcement la qualité  de l'éducation  avec des réformes à la fois pour améliorer le niveau et donc la qualité d'enseignement avec des  formations plus intenses les enseignants du primaire à ''Université

- Professionnalisation des parcours des élèves avec stages longs intégrés, contrat d'intégration professionnelle et accompagnement par une Agence d'insertion professionnelle ;

- Loi sur l'apprentissage avec une taxe d'apprentissage et d'insertion professionnelle

- Bourses nationales du mérite et bourses de projets de recherche et d'innovation ; 

 - mise en place de Tarif Jeune au niveau national afin d'améliorer le pouvoir d'achat et le  le niveau de vie des jeunes et mise en place de tarifs jeunes préférentiels avec une réduction significative des prix des billets par avion et par bateau pour favoriser la circulation des jeunes au niveau de l'ensemble du territoire comorien ; 

- développement de campus avec  le doublement des moyens pour les les Facultés sans oublier   les Universités de Patsy et de Fomboni, 

- Plan national de réduction de la Fracture Numérique au niveau des jeunes avec une nouvelle politique de facilitation de l'acquisition d'ordinateurs personnels pour les jeunes et développement de centres Multimédias collaboratifs;

- Développement d'une filière sportive d'excellence avec un plan de construction d'infrastructures sportives.

- Incitation du secteur privé à développer des transports collectifs  des étudiants avec un soutien technique et financier de l'Etat. 

En bref, il est crucial de mettre en place rapidement  un programme national pluriannuel pour soutenir la jeunesse tant au niveau de leur parcours scolaire et universitaire qu'au niveau de leur insertion professionnelle en leur permettant de réussir leurs études dans des conditions dignes avec un enseignement de qualité, à la fois professionnelle, technique et connectée avec les besoins de l'économie réelle et du secteur privé.  
L'intégration tout au long du parcours scolaire des élèves et étudiants  des modules de formation en entrepreneuriat, en langues et en économie numérique en plus de formations civiques constitue une clé catalyseur pour assurer une politique efficace de lutte contre le fléau du chômage ainsi qu'un renforcement de la cohésion sociale. 

Darchari MIKIDACHE

www.darcharimikidache.com

www.ceec-comores.com

https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique

https://www.facebook.com/darchari.mikidache.public

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents