Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Quelques pistes pour contribuer à réduire la pauvreté aux Comores

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 11 Août 2019, 10:33am

Catégories : #Agro-industrie, #Economie, #Nation, #Entrepreneuriat

Quelques pistes pour contribuer à réduire la pauvreté aux Comores

 

Par Darchari MIKIDACHE

Sans indexer personne, il convient de regarder avant tout  les causes qui ont affaibli notre pays depuis plusieurs décennies. Elles sont nombreuses :
- la mauvaise gouvernance publique 
- la corruption à tous les niveaux administratifs et politiques
- instabilité institutionnelle liée aux tentatives de renversement du pouvoir démocratique
- le manque de stabilité des compétences 
- insuffisance des compétences en place et le recrutement népotique dans les administrations et les postes politiques
- les injustices judiciaires, sociales et politiques
- le manque de vision de nos dirigeants 
- le développement de la culture de l'assistanat
- l'insuffisance de capacités en matière de négociation de traités et d'accords internationaux
- la faiblesse de l'administration comorienne et son inefficacité quant à sa capacité de recouvrement des ressources publiques
- une éducation insuffisamment non professionnalisée 
- absence de politique publique d'emplois
-  absence de politique de développement et de soutien de l'entrepreneuriat 
- absence de politique de promotion des secteurs clés de l'économie notamment au niveau de l'agriculture, la pêche, le tourisme, l'économie numérique, les ressources humaines, les transferts de savoir-faire et de technologie
- la corruption érigée en institution à tous les échelons de la société
- le manque de légitimité de nos dirigeants
- absence d'exemplarité de nos gouvernants
- absence de culture du travail bien et d'égalité des chances 

- absence de véritables politiques de promotion sociale en particulier du genre

- Absence de politique de promotion  et de soutien des initiatives économiques de la jeunesse

- Insuffisance de transparence dans la gouvernance financière et économique avec un manque de visibilité et de politique solide d'attractivité de la destination Comores en matière d'investissement 

- Absence de politique de soutiens des initiatives de la diaspora comorienne 
Etc.
- Absence de politique de lutte contre la pauvreté et contre l'oisiveté des jeunes

Les causes sont nombreuses. Il n'est pas nécessaire de tous  les citer pour comprendre que les solutions doivent provenir du traitement des causes.

Il convient d'avoir également une stratégie cohérente, durable et crédible sur le moyen et long terme au delà des différents changements institutionnels.

La promotion du "Made in Comoros ", essentiel au décollage économique de l'archipel des Comores et source de création d'emplois  doit s'insérer dans un cadre global de  :

- gouvernance publique exemplaire et transparente avec une administration publique réformée et efficace, un personnel mieux formé et remunéré de manière décente et motivante en tenant compte des performances collectives et une politique d'impunité zéro au sein de toutes les administrations et sociétés d'Etat respectueuses  des règles de passation des marchés publics ;

- une justice égale pour tous, à la fois républicaine, impartiale et indépendante avec un Conseil supérieur de la Magistrature jouant réellement son rôle et des organes de contrôle  autonomes et exerçant réellement leurs prérogatives ;

- une légitimité démocratique s'appuyant sur des fondements solides et respectueux des institutions démocratiques avec un rôle important du parlement ;

- Un plan Marshall de soutien  de l'éducation nationale et de la Formation professionnelle pour promouvoir les ressources humaines locales avec  une professionnalisation de l'enseignement, le développement de la formation civique, numérique et de la culture de l'entrepreneuriat dès le plus jeune âge ;

- Une politique économique stratégie  multisectorielle faisant accroître l'investissement public et privé  avec un ensemble de  mesures phare pour soutenir le secteur avec une réduction ou une bonification des crédits à l'entrepreneuriat, la facilitation et la simplification des démarches et obligations déclaratives avec un service public numérique efficace, une politique d'intégration des activités informelles dans l'économie légale par l'incitation, l'accompagnement par des agences de soutien financier, fiscal et administratif avec des mentors et des coachs de l'entrepreneuriat et par la création de centres de gestion agréés au niveau compte et par la mise en place de nouveaux dispositifs de sécurisation des fonds de soutien entrepreneurial notamment un fonds d'amorçage des projets, un fonds de garantie pour les initiatives économiques des jeunes, un crédit à taux zéro ou à taux bonifié pour les nouvelles entreprises créatrices d'emplois durables et décents.  De même, au niveau public, les Autorités publiques doivent mener une véritable politique industrielle en investissant à travers des fonds stratégiques en partenariat avec le secteur privé  dans le cadre de société à capitaux mixtes  dans des filières stratégiques notamment dans la transformation agricole, dans les richesses halieutiques, dans l'industrie manufacturière après une période de formation et dans le développement de parc technologique avec  une formation  solide  en numérique et en Commercialidation - Négoce - Marketing.  

- Une politique de déconcentration des services  publics centraux avec la dotation de moyens aux communes dans le cadre de la délégation de services dans les zones enclavées et dans d des  nouvelles zones d'activités économiques privilégiée

- La mise en place de"un fonds stratégique de développement de l'industrie touristique dans le cadre d'une stratégie durable permettant la création de nombreux emplois verts durables. Il est préconisé la création d'une Agence Nationale de la Promotion du Tourisme   et des Transports  intégrant plusieurs volets notamment en matière de Formation professionnelle, en matière de mise aux Normes des capacités d'hébergement, en matière de Communication et de Négociation et Commercialisation, en matière de protection de l'environnement et du patrimoine national y compris au niveau de l'histoire nationale, en matière de développement du tourisme intérieur et de la valorisation de la culture nationale et de la cohésion des territoires et sports.
Une politique de soutien de la jeunesse reste un passage incontournable pour réussir le décollage économique et social. Cette politique devrait s'articler non seulement au niveau de la formation professionnelle et de l'insertion des jeunes mais également dans la maîtrise des outils professionnels basiques permettant l'acquisition de compétences réelles dans l'entrepreneuriat, le management de projets individuels et le développement des capacités de négociation et commercialisation . Un plan Marshall de soutien des jeunes est recommandé. Ce dernier devra également améliorer les conditions de vie de la jeunesse comorienne en particulier les étudiants et les lycées avec la mise en place de services Jeunes  et une Carte de réduction des prix pour l'accès à certains services notamment en matière de transport aérien et maritime pour circuler sur le territoire. 

Pour conclure, la lutte contre la pauvreté implique une action multi-sectorielle nécessitant une volonté politique et une vision fondée sur un patriotisme économique avec un investissement public continu dans de nouvelles filières ou dans la transformation des produits locaux tout en valorisant les potentialités locales  y compris en matière de tourisme et Transports,  au niveau de l'économie numérique et l'agro-industrie.   Cela implique des réformes judiciaires pour augmenter encore plus l'attractivité de la destination Comores en matière d'Investissement directs étrangers. Des mesures nouvelles avec des dispositifs originaux pour réduire le coût global du crédit à l'entrepreneuriat pour les jeunes et les moins jeunes sont indispensables. De même, l'efficacité des Administrations publiques et la lutte contre l'impunité restent des catalyseurs essentiels pour réussir la transformation de l'économie afin de favoriser la création d'emplois décents grâce à des investissements à capitaux publics et privés avec des garanties  en matière de justice et en matière de respect des règles de passation des marchés publics.
En outre, une plus grande  professionnalisation de l'enseignement public  et de l'Université des Comores est un passage obligé avec la mise en place de module de formation en entrepreneuriat, en négociation et commercialisation et également en matière d'entrepreneuriat digital et de management de projets. 
La promotion du "Made in Comoros" reste la clé à condition que les autorités publiques fassent les réformes nécessaires pour soutenir  l'entrepreneuriat et le secteur privé et qu'elles engagent des vastes réformes au niveau de la formation professionnelle et technique dans les secteurs clés de l'économie dans le cadre d'un plan concerté et inclusif avec tous acteurs   économiques et de la société civile.

Darchari MIKIDACHE

www.darcharimikidache.com

Le "Made in Comoros " est la clé pour réussir à condition que les Autorités publiques mettent en place un certain nombre de réformes tant au niveau économique qu'au niveau du renforcement des capacités des Administrations, de l'éducation et dans le soutien des initiatives entrepreneuriales du secteur privé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Abdul Haseeb Numan 09/10/2019 00:07

Comoros need people like you in administration. I am a research student of Islamic Economics, I have developed a plan to eradicate poverty of Comoros by 2022 inshaAllah. Issue of hunger and clothing can be eradicated in just 30 days. If any leader reads it, please contact me. Lets bring change together. Lets work for the people of comoros. My mobile number +971528582786

Maolida Mouhoudhoir 11/08/2019 11:56

Je soutient votre combat et votre courrage pour faire des Comores un pays émergeant. J'ai besoin votre accompagnement pour mon projet de création d'un centre de formation technique et professionnelle en informatique à Anjouan

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents