Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Quelles stratégies pour lutter contre le chômage massif des jeunes aux Comores ?

Publié le 23 Février 2019, 18:14pm

Catégories : #Economie bleue, #Emplois, #Engagement public, #Entrepreneuriat, #Education, #Emploi

Quelles stratégies pour lutter contre le chômage massif des jeunes aux Comores ?

 

Par Darchari MIKIDACHE

Avant tout, il est essentiel assurer un climat des affaires propice à l'investissement direct étranger par des réformes économiques qui facilite les démarches entreprises, simplifie les obligations fiscales et administratives et accordant des facilités de paiement aux jeunes entrepreneurs. L'objectif est de faire figurer l'Union des Comores dans les 100 premiers rangs  du Classement de l'indicateur des affaires Doing Business du Groupe de la Banque Mondiale et également au niveau de la liberté économique.

il est également indispensable de développer le Made in Comoros" en réduisant les importations de produits consommés localement. Cela suppose de mener des Campagnes de lutte contre l'effet de  snobisme consistant à préférer les produits de luxe aux produits nationaux.  Un soutien des producteurs locaux et des entrepreneurs produisant localement reste indispensable en termes d'avantages fiscaux mais également en termes de paiement des taxes dues.

De même,  les exportations tant aussi bien des produits de rente  avec création de labels de qualité avec une stratégie   de  création  de  valeur desdits  produits  de  rente  par  leur transformation progressive  en  produits semi-finis. La promotion des produits bio typiquement comoriens et le soutien des métiers d'exploitants agricoles visant la  production  des produits agricoles   pour alimenter les centrales d'achat avec conditionnement et transformation dans l'agroalimentaire sont à étudier pour soutenir les  jeunes investisseurs  avec la mise en place d'un fonds agricole  spécifique avec octroi de crédit à  taux bonifiés  sur une période déterminée d'avance et une école  nationale d'agriculture avec des fermes agricoles d'apprentissage sur l'ensemble des îles.

Il est également recommander d'exporter de nouveaux produits comoriens sur le marché africain mais également à  Asie et pourquoi pas aux États-Unis  avec le Marché de l'AGOA et en Europe.

De même, la mise en place des infrastructures de base y compris en matière de desserte de la destination Comores devra s'accompagner d'une nouvelle stratégie pour le développement d'un tourisme durable  cohérent. Une Agence Nationale de la Promotion du Tourisme dotée d'un fonds stratégique de mise aux normes internationales avec  la création  de nouveaux produits et services touristiques reste incontournable. On ne peut se contenter seulement d'une Direction National du Tourisme et d'un Office National du Tourisme.  Cela suppose de mener une politique tarifaire très compétitive pour les transports aériens et développer  les transports maritimes Inter-îles de  façon à faciliter la visite de l'ensemble des îles de l'archipel des Comores. De même, une politique de soutien et d'incitation pour l'augmentation des capacités d'accueil et d'hébergement devra être mené e parallèlement de manière à répondre aux besoins futurs.

Par ailleurs, il est indispensable de soutenir l'économie numérique qui peut être créatrice de nombreux emplois  par le développement de l'entrepreneuriat digital.  Il est essentiel de créer une plateforme nationale de soutien aux formations dans le numérique en temps qu'un Institut National pour les Métiers de l'Economie numérique.

Une telle stratégie peut créer à terme une dizaine de milliers d'emploi pour les années à venir

Les sources de financement de cette stratégie  sont diverses.

Les ressources sont présentes au pays : l'épargne dormante (captée via des produits financiers attractifs comme le livret A, livret scolaire d'épargne développement etc, avec une gestion autonome et indépendante avec la mise en place de fonds stratégiques de développement économique et de financement des infrastructures et des entreprises créatrices de valeur ajoutée à capitaux mixtes), les recettes provenant de la lutte contre la corruption,  les transferts de la diaspora, la maîtrise de la fiscalité sans augmentation des prélèvements obligatoires, lutte contre le secteur informel organisé, la rationalisation du train de vie de l'Etat, etc.

Darchari MIKIDACHE

www.darcharimikidache.com

Pages Facebook officielles :

https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique

https://www.facebook.com/darchari.mikidache.public

Site web de l'ONG USHABABI WA MESO INTERNATIONAL : www.ushababiwameso.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents