Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


La jeunesse africaine doit être aidée pour sortir de la trappe de la vulnérabilité et de la pauvreté

Publié par D.MIKIDACHE sur 19 Novembre 2018, 16:39pm

Catégories : #ACTION SOLIDARITE, #Jeunesse, #Afrique, #Emplois

La jeunesse africaine doit être  aidée pour sortir  de la trappe de la vulnérabilité  et de la pauvreté
La jeunesse africaine doit être  aidée pour sortir  de la trappe de la vulnérabilité  et de la pauvreté
La jeunesse africaine doit être  aidée pour sortir  de la trappe de la vulnérabilité  et de la pauvreté
La jeunesse africaine doit être  aidée pour sortir  de la trappe de la vulnérabilité  et de la pauvreté
La jeunesse africaine doit être  aidée pour sortir  de la trappe de la vulnérabilité  et de la pauvreté


Par Darchari  MIKIDACHE 

Il est attendu près de 850 millions de jeunes à l'horizon 2050  pour une classe d'âge   entre 15 et 35 ans. 

L'âge médian en Afrique  est de 19 ans alors que dans les autres continent il dépasse  les 30 ans. Près de 12 millions  de jeunes africains entrent sur marché  de travail alors il existe que 3 millions d'emplois disponibles soir près de 9 millions  de jeunes au bord de la route.
Le taux d'échec scolaire dépasse  les 70% d'une classe d'âge  au niveau  du Baccalauréat  aux Comores.  Le taux de chômage  des jeunes dépassent en réalité  les 40% de la population  active. Aucune perspective  viable n'est accordée  par les politiques  aux jeunes  et aux femmes.  Beaucoup  font des stages non rémunérés  et finissent par se décourager voire par envisager  de quitter le territoire  national  quitte à  mourir  ou à  se prostituer.  Ce n'est pas tolérable. 

Nous avons une responsabilité  morale et humaniste  de rechercher des solutions  viables et efficaces. 

L'auto-emploi est une piste à  creuser  à  travers  l'entrepreneuriat dans les services,  l'agriculture,  les produits halieutiques,  la transformation  des produits  locaux,  la valorisation  des produits de rente,  l'économie  numérique, le tourisme  avec les services de guide et d'accompagnement, l'économie  bleue et le commerce.

Les innovations  et économie numérique sont à  développer.  

De telles politiques  impliquent de nouvelles  pratiques  d'accompagnement  des jeunes  et des femmes.

  L'ONG USHABABI WA MESO INTERNATIONAL avec ses 6 programmes  a clairement  choisi de s'inscrire  dans ce régistre de soutien  de la formation  professionnelle et technique,  de l'autonomisation  et de l'entrepreneuriat  avec la mise en place à  terme  de bourses  d'autonomisation  et de trains de mesures de soutien  à  l'éducation  et à  l'accompagnement  pour les jeunes et les femmes  les plus vulnérables  aux Comores  et dans plusieurs  représentations  au niveau  de l'Afrique.  

Le soutien  aux sports et la professionnalisation de ces derniers  sont des volets à  étudier de près. 

L'éducation  de base et la lutte contre l'échec  scolaire  à travers  les cours d'alphabétisation, la distribution  de fournitures  scolaires, la prévention sanitaire  et l'octroi  de lutte pour réduire  la fracture  éducative entre dans le cadre des objectifs  de l'ONG  USHABABI WA MESO INTERNATIONAL. Le suivi et la bonne utilisation  des matériels  fournis s'inscrit dans cette dynamique solidaire  mais foncièrement  active de l'organisation  USHABABI WA MESO  qui prépare  également des Actions concrètes  au niveau   du développement  durable  et des interventions humanitaires. 

La question  des financements de l'accompagnement  des nouvelles  politiques en faveur  des jeunes est essentielle. La bonne  gouvernance,  la mobilisation  des ressources  internes fiscales et non fiscales, la lutte contre l'évaporation  des recettes financières,  la rationalisation  des dépenses  publiques  doivent  être  au cœur  des sources de financement  des priorités  en faveur  des jeunes.  Les Actions concrètes  doivent  remplacer  les beaux discours.  


Darchari  MIKIDACHE 

Président de l'ONG  USHABABI WA MESO INTERNATIONAL 

 

contact : contact @ushababiwameso.com

 

Site web  en construction  : www.ushababiwameso.com

 

Page Facebook officielle : https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique

 

Pour l'ONG USHABABI WA MESO INTERNATIONAL : https://www.facebook.com/ushababiwameso 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents