Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


L'Union des Comores n'est pas pauvre. Elle peut réussir avec une meilleure gouvernance publique

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 13 Avril 2018, 08:52am

Catégories : #Gouvernance publique, #Economie, #Jeunesse, #Engagement public, #Lutte contre la Corruption, #Finances publiques

L'Union des Comores n'est pas pauvre. Elle peut réussir  avec une meilleure gouvernance publique

L'Union des Comores n'est pas pauvre. C'est la mauvaise  gouvernance  qui détruit  notre Nation. Nous avons les moyens pour assurer un décollage  économique viable.

Par Darchari Mikidache

Notre pays l'Union des Comores ne doit pas être gouverné sur la base de l'aide extérieure. Il existe  des potentialités enormes  et qui ne demandent qu'à être concretisées.
Celles et ceux qui disent que notre pays est pauvre cherchent à  detourner nos yeux  sur le potentiel de développement économique et social dont dispose  notre pays : 

- les ressources naturelles et épices (produits agricoles bio, ressources halieutiques, produits de rente) insuffisamment valorisées et  largement sous-exploités dans une stratégie de labellisation et de transformation, 
- notre richesse bleue : notre  mer regorge de poissons et fruits de mer que nous pourrions valoriser, conditionner, transformer en produits finis et semis pour la consommation locale et pour l'exportation, 
- notre tourisme avec la richesse de notre histoire, notre patrimoine historique qui est  inscrit sur la liste mondiale des patrimoines de l'humanité par l'UNESCO,  
- Nos paysages et plages magnifiques naturellement, 
- le pouvoir économique, le savoir-faire et les créations  d'entreprises de  diaspora comorienne en particulier celle de la France, très dynamique et  qui envoie plus de 190% du budget, soit 25% du Produit Interieur Brut (PIB) peuvent constituer une ressource essentielle pour developper notre pays si des mesures novatrices et appropriées sont mises en oeuvre pour capter cette manne financière, 

- l'argent dormant dans les banques sous forme d'épargne   peu utilisé  plus de 30 milliards de francs comoriens alors que les taux d'intérêt  sont très  elevés et peu incitatifs poir l'entrepreneuriat et les investissements des opérateurs  économiques  locaux peut servir à  relancer l'économie nationale à  travers un nouveau système  de Caisse  des  Dépôts  a travers l'exploitation  de produits financiers attractifs type livret A en France qui finance les logements sociaux... cf. Mon projet de livret d'épargne développement pour l'Union des Comores  et la création  d'une Caisse de Dépôts de l'Union des Comores.

Les transferts d'argent ont largement  depassé officiellement 60 milliards de Francs comoriens en 2016 (soit supérieur  à  120 millions d'euros). En réalité le montant réel transferé en tenant compte des envois non comptabilisés depasse largement  les montants évoqués. Néanmoins, à  10% servent au secteur  productif. Des mesures efficaces  peuvent  prises pour encourager l'orientation  des flux financiers de la diaspora comorienne  vers les secteurs clés  de l'économie comorienne. (cf. Mes publications sur les transferts  d'argent dans www.ceec-comores.com).

Des stratégies efficaces doivent être  mises en œuvre  pour orienter cet argent vers le secteur productif pour créer des emplois, de la richesse et des recettes pour l'Etat sans pour autant augmenter les impôts;
-  les recettes publiques internes doivent être davantage mobilisées...Des stratégies éprouvées et des mesures concrètes  peuvent aider  pour lutter contre la corruption , pour augmenter les recouvrements fiscaux et pour réduire les detournents de fonds publics existent.....
(Cf. mes publications  sur www.ceec-comores.com et www.darcharimikidache.com sur la mobilisation  des ressources fiscales.). Le potentiel  d'augmentation  des ressources  fiscales dépassent  largement les 100% en reformant les pratiques  de l'administration Générale  des Impôts  et des Domaines (AGID) avec une augmentation  de l'efficacité  de recouvrement (dématérialisation, zero paiement  en espèces, séparation  effective de l'assiette et du recouvrement, reduction du secteur informel, formation des agents, recrutement  par concours de nouveaux agents et rotation des agents aux différents  postes, télédéclaration,  allègement  des procédures, renforcement des capacités  directionnelles, exercice systèmatique des droits de communication sur toutes les administrations y compris les banques et Douanes, des suivis effectifs  des contrôles, fichier des contribuables  consolidé etc.).

J'appelle à la responsabilité de chacun en particulier aux responsables politiques pour se ressaisir car notre pays n'est pas pauvre, ce sont nous-mêmes qui le rendont pauvre;

Ensemble, unis, determinés et vigilants,  nous pouvons agir autrement. 
Oui des solutions existent à commencer par donner les meilleurs conditions pour développer l'entrepreuneuriat avec  des politiques incitatives pour le secteur privé à commencer par l'énergie électrique....

Oui nous pouvons sortir notre pays du gouffre dans lequel il est tombé. Notre patriotisme, notre determination, notre volonté citoyenne et politique constituent ensemble une formidable force de levier pour redresser notre pays.

J'appelle à une politique d'avenir, à une politique d'égalité de chance pour tous, à justice  équitable d'impunité zéro  avec une exemplarité des responsables politiques.

La justice et le respect des Institutions  à  commencer par le rétablissement  de la Cour des Comptes et la Commission de prévention  et de lutte contre la corruption constituent  des facteurs essentiels  pour redresser notre pays.  L'assemblée  Nationale  doit retrouver ses lettres de noblesse et sortir de cette image deplorable d'une institution  aux ordres. La Cour des Comptes doit travailler comme il se doit. La justice  doit devenir véritablement  républicaine. Les respects des droits humains et des principes universels des droits de l'Homme doit être  au coeur de toute Action publique au même  titre que la promotion  des femmes aux plus hautes responsabilités publiques et privées. 

La jeunesse doit avoir toute sa place car elle n'a pas de perspectives viables. Elle se meurt à  petit feu. Des mesures d'urgence s'imposent pour la soutenir  tant au niveau  éducatif  qu'au niveau de son insertion professionnelle. 

Chers compatriotes, il n'est pas trop tard.

Ensemble, unis, animés d'un esprit patriotique et de détermination  exemplaire,  nous  sommes  en mesure de réussir  là  où  les autres ont échoué. 

Darchari  MIKIDACHE 

La Dynamique en Marche 

Page Officielle publique : https://www.facebook.com/darchari.mikidache.public

Page Facebook officielle : https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique

Decouvrez le Meilleur  des Comores En Ligne : https://www.facebook.com/lemeilleurdescomoresenligne

Sites Web: www.darcharimikidache.com et www.ceec-comores.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents