Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Discours de la Famille MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès de leur père

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 6 Février 2018, 05:26am

Catégories : #Nation, #Politique, #Cérémonie

Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père
Discours de la Famille  MIKIDACHE À la cérémonie nationale pour le décès  de leur père

L'Union des Comores  a perdu une partie de son histoire et pas seulement  une bibliothèque 

Excellence Monsieur le Président  de l'Union des Comores,
Excellence Messieurs les Vice-présidents,
Excellence  Monsieur le Coordinateur de l'Union des Comores, 
Messieurs les Ministres d'hier et d'aujourd'hui, 
Excellence Monsieur  le Gouverneur d'Anjouan, 

Monsieur le Maire,

Honorable Assistance, 

Chers Invités,
Mesdames et Messieurs,

Les Comores viennent de perdre un grand homme, un homme d'Etat,  un grand diplomate, ministre et technocrate.

M. Mikidache Abdou'Rahim nous a quitté. 
 M.Mikidache a commencé sa carrière de fonctionnaire   en tant qu'instituteur à  Mramani à  Nioumakelé après  l'Ecole Normale de Tuléar. Il a ensuite été  affecté  à  l'école de Missiri de Mutsamudu.  Il a également  enseigné  le droit à Moroni.

Il fut également  administrateur civil de classe exceptionnelle après avoir  intégré sur concours l'Institut de Hautes Études d'Outre-mer. 

Il était également  correspondant de plusieurs organes de presse dont Marchés  Tropicaux et le Monde.

M. MIKIDACHE Abdou'Rahim, ancien ministre, ancien Membre du Conseil Constitutionnel, Président d'Honneur de l'Alliance Française, Grand Officier de l'Etoile d'Anjouan,  Officier de la Légion d'Honneur, Officier des Palmes Académiques, Grand Officier de l'Ordre de Léopold II, Ambassadeur de la Paix Universelle, administrateur civil, ancien Gouverneur de la Banque Mondiale, ancien Commissaire au Plan, Ancien président du Conseil d'Administration de la Banque Centrale des Comores...
Un père  de famille  attentionné qui a su  donné une chance à  tous ses enfants pour réussir leur vie.

Un entrepreneur innovant  qui  a su ouvrir les yeux des Comoriens notamment à  travers le cinéma, et á  la préservation de la culture de rente comorienne (ylang ylang et vanille).

Un homme de culture, un autodictacte polyglotte, un homme  d'ouverture d'esprit tolérant et respectueux, et á l'écoute de toutes les générations. Il fut un homme de  pragmatisme qui a su promouvoir la culture comorienne, la culture arabo-islamique et occidentale. Il fut un  grand humaniste.

Un homme profondément  religieux, patriotique et  patiemment à  l'écoute. 

Il convient  de noter que M. Mikidache Abdou'Rahim fut un des membres fondateurs de la Commission  de l'Océan indien (COI). Il était  également reconnu   pour ses qualités  de grand orateur au niveau international et avait une belle plume et une aisance  rédactionnelle qui surprenait toujours ses interlocuteurs. 
En plus, il était un grand connaisseur en islam en apportant sa cotribution aux associations  et confréries religieuses dont il était un grand  ghalifa de Toirikati Chadhouli.  Il était  l'un des premiers élus du Conseil des Cultes Musulmans de France.
La Nation a perdu plus qu'une bibliothèque, une partie de son histoire.
La famille vous remercie du fond du coeur.

Prononcé  par Abdallah Mohamed  et DM en complément 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Moneim 06/02/2018 16:51

Qu'Allâh pardonne à Mikidache Abdourahim et lui accorde Sa miséricorde. Qu'Allâh lui accorde le salut et le pardon. Qu'Allâh lui assure une noble demeure. Amin!

Bacar said 06/02/2018 06:04

ça était émouvant. Un icône national le feu Monsieur Mikidachi. Que Dieu l'accueille dans son meilleur édifice éternel.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents