Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Une vision pour des Comores meilleures et sorties du statut de pays parmi les Pays les Moins Avancés (PMA)

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 11 Janvier 2018, 15:47pm

Catégories : #Nation, #Politique, #Gouvernance publique, #Economie, #Justice, #Finances publiques, #Emploi, #Jeunesse, #Lutte contre la Corruption, #Réformes administratives, #Agro-industrie, #Production, #Diaspora, #GENRE, #Prévention & Santé

Une vision pour des Comores meilleures et sorties du statut de pays parmi les Pays les Moins Avancés (PMA)

Par Darchari MIKIDACHE

Ma profonde conviction est que le "Made in Comoros "et l'émergence des Comores  peuvent  être financés par des réformes intelligentes, mobilisatrices de ressources internes et capables d'améliorer la vie quotidienne des citoyens tout en donnant de  l'espoir crédible à la jeunesse et aux plus vulnérables.

 Le choix des femmes et d'hommes capables de porter un tel programme est crucial et fondateur d'une Nation plus prospère et d'une société qui cherchera à lutter contre la pauvreté et contre le chomage massif qui depasse les 50% de la population active comorienne. La restauration de la justice, la bonne gouvernance et  la méritocratie sont les pierres angulaires de la réussite de cette vision. 

La renaissance de l'Union des Comores nécessite la mobilisation de tous y compris de la diaspora. Les plus hautes autorités publiques doivent être animées d'une volonté politique réelle et d'un esprit patriotique car l'exemplarité doit commencer par le haut et devenir contagieux  sur le terrain sur toute la chaîne  de la gouvernance  publique.

Le renforcement de la cohésion sociale et de l'unité nationale doit être concrétisée par des politiques publiques qui améliorent la vie des citoyens au quotidien. Cela commence par la déconcentration  des pouvoirs centraux, la digitalisation des services publics, le renforcement de la décentralisation  avec des moyens financiers reels et adaptés pour fonctionner correctement. 
Toutes les institutions et organes  de contrôle y compris  la Commission de Prevention et de Lutte contre la Corruption, l'Autorité de Regulation des Marchés publics, la section Cour des Comptes de la Cour Suprême,  la Cour constitutionnelle qui  doit devenir absolument opérationnelle et  fonctionnelle avec la nomination des membres manquants doivent être  renforcées avec un budget sanctuarisé et autonome. Leurs champs d'Investigation devra être  élargi aux contrôles de deniers publics à  l'étranger avec la nomination de nouvelles personnalités  plus à  même  d'agir avec plus d'efficacité,  de patriotisme en toute indépendance.

L'Assemblée  nationale doit jouer son rôle  de controle de l'Action de l'Exécutif  avec constance, rigueur et efficacité. La justice doit être  le véritable  catalyseur de la lutte contre la corruption, contre l'Impunité  judiciaire, politique, administrative et économique dont jouissent bon nombre de responsabbles publics et privés. Sans une  justice à  la fois équitable,  impartiale , égale pour tous et véritablement  républicaine, aucune stratégie  de développement  économiquement  ne sera ni crédible ni viable  à  moyen et long terme. Il conviendra donc de renforcer la justice et rendre l'exécution des peines effective. 

Face aux scandales  financiers de detournements de biens et deniers publics, une Brigade  Nationale d'Investigation indépendante  contre les crimes économiques et  financiers touchant des fonds publics devra être  mise en place dans les meilleurs délais  avec le choix de personnalités apolitiques, parfaitement  intègres  et surtout aux compétences  avérées  et reconnus de tous dans leurs parcours professionnels.

Face  à  la perte de confiance des citoyens à  l'égard  des politiques, le renouvellement  de la classe politique est une absolue  nécessité. Cela passe notamment l'implication de cadres réellement  compétents à  la déontologie  exemplaire et rigoureuse y compris des cadres expatriés. La promotion des femmes comoriennes aux plus hautes responsabilités  est pour moi une impérieuse  nécessité  et s'inscrit dans mes propositions pour le renouveau  politique  et économique.

 La jeunesse comorienne, pilier moteur et catalyseur de la cohésion sociale et nationale devra être  partie prenante  de cette renaissance  de l'Union des Comores  par la mise en place d'un programme de soutien ambitieux afin que chaque jeune puisse avoir une chance de réussir sa vie. Des mesures concrètes  devront être proposees à  cet effort pour réformer le système  d'éducation  nationale et revaloriser les métiers d'enseignants avec un engagement  ferme de relèvement  du niveau scolaire des élèves  et étudiants  ainsi qu'une professionnalisation  soutenue et crédibles des parcours scolaires et universitaires faisant plus de place à  l'enseignement  technique et professionnel à  travers de pôles  de lycées techniques nationaux après  une phase d'expérimentation.  L'apprentissage et la professionnalisation des modules d'enseignements dans les  lycees et dans les facultés  devront être  soutenus avec notamment l'introduction  de modules d'enseignements  de l'entrepreneuriat, de l'informatique, de la sensibilisation  aux méfaits de la corruption et de l'éveil  en matière  de protection de l'environnement  en étroite  collaboration  avec le secteur privé  qui devra être  soutenu davantage. 

Des mesures spécifiques de soutien à  l'entrepreneuriat et au secteur privé  devront être  concrétisées  pour favoriser la création d'emplois durables  et qualifiés. Des dispositifs incitatifs   d'abaissement des coûts  globaux des crédits  aux initiatives  créatrices  de valeur ajoutée  et donc d'emplois sont envisagés  par mes équipes  au même  titre que des fonds d'appui des initiatives  économiques des jeunes comprenant un dispositif  complet d'accompagnement  avec un fonds d'amorçage, un fonds de garantie et une implication  soutenue des pouvoirs dans des initiatives  économiques  de création  d'usines de valorisation  des produits  locaux, agricoles ou naturels y compris en matière  de ressources halieutique, de transformation " Made in Comoros" et d'amorce d'industrialisation avec des usines et développement  de sociétés  dans l'économie  numérique dans le cadre d'un partenariat public /privé  avec capitaux publics et privés. 

Afin de financer cette nouvelle strategie, il est cruciall d'assurer une mobilisation soutenue des ressources  financières intérieures en particulier  des recettes fiscales et non fiscales  avec la dématérialisation  des paiement, la hausse du taux de recouvrement fiscal, l'élargissement  de l'assiette, l'endiguement des détournements  de deniers publics et des fuites de recettes fiscales et douanières.  L'exploitation de l'argent qui dort dans les banques et le potentiel économique  et financier des Comoriens  expatriés  sont des  axes de travail pour  mobiliser des  financements interieurs. Cela permettra également  de financer en grande partie les infrastructures au niveau de la santé  publique et de l'éducation  nationale, des routes et  transports publics,  l'accès  à l'eau pour les populations les plus éloignées  et les plus démunies, la garantie de l'approvisionnement  énergétique  et de l'électricité  avec une réfection des infrastructures  d'approvisionnement  et d'alimentation etc. 

Mon engagement politique repose sur cette vision d'une Action publique à la fois efficace, intelligente et durable pour des Comores qui quittent le statut  de pays parmi les Pays les Moins Avancés (PMA). Plusieurs pays à  l'exemple du Cap-Vert indépendant depuis  le 5 juillet 1975 soit juste un jour avant l'Union des Comores  et qui a quitté le statut  de PMA en 2007 ont pu le faire. L'Union des Comores est en capacité de le faire avec des gouvernants animés d'une vision claire et fondée  sur une  justice  veritablement républicaine et une gouvernance publique  active er mobilisatrice des ressources financières  interieures. 

J'exhorte celles et ceux qui partagent cette vision fondatrice d'une République exemplaire et solidaire à venir travailler ensemble pour un développement économique et social à la fois  crédible et effectif dans l'intérêt  supérieur  de la Nation comorienne.

Darchari MIKIDACHE

Pages  Facebook  politique et publique : 
- https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique

- https://www.facebook.com/darchari.mikidache. public

Sites Web de référence : www.ceec-comores.com et www.darcharimikidache.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents