Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Sauvons la jeunesse pour sauver la Nation comorienne

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 16 Octobre 2017, 08:29am

Catégories : #Nation, #Politique, #Jeunesse, #Investissements

Sauvons la jeunesse pour sauver la Nation comorienne
Sauvons la jeunesse pour sauver la Nation comorienne
Sauvons la jeunesse pour sauver la Nation comorienne
Sauvons la jeunesse pour sauver la Nation comorienne
Sauvons la jeunesse pour sauver la Nation comorienne
Sauvons la jeunesse pour sauver la Nation comorienne
Sauvons la jeunesse pour sauver la Nation comorienne

Par Darchari MIKIDACHE, président du think-tank «Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)»

Notre jeunesse est riche en énergie, en volonté de s'en sortir et de réussir sa vie. Pour autant, elle est sacrifiée par nos autorités publiques. Le chômage chez les jeunes bat des records (près de 45% de la population active).

 Les dispositifs d'apprentissage et de formation professionnelle sont faibles et souvent inadéquats pour permettre à la jeunesse de réussir ses études et de disposer d'un vrai métier. 
 Il est temps de dire stop et de mettre en place  une véritable politique de soutien à l'insertion professionnelle de la jeunesse en commençant par donner la priorité à l'éducation nationale avec un plan de relèvement du niveau scolaire des jeunes pour réduire le taux d'échec, un programme d'insertion professionnelle des plus fragiles, des formations professionnelles adaptées aux besoins économiques, modules  techniques et d'apprentissage d'un vrai métier  dès le secondaire, un plan d'accompagnement des initiatives créatrices d'emplois chez les jeunes pour l'auto-emploi et emplois annexes avec un fonds de soutien spécifique, une loi d'insertion professionnelle avec une taxe d'apprentissage et d'insertion professionnelle. 
 
L'Etat doit être acteur dans les initiatives d'amorce d'activités economiques créatrices d'emplois durables en partenariat avec le secteur privé.

La question des taux d'intérêt et donc de coût global de financement des entreprises créatrices de valeur ajoutée doit être posée. Des solutions existent. J'ai formulé plusieurs propositions dans  mes sites web : www.ceec-comores.com et www.darcharimikidache.com

Tout est question de volonté politique, d'organisation , de choix de bonnes compétences et de bonne gouvernance afin de mobiliser les fonds nécessaires pour financer les dispositifs proposés.

Le train de vie de l'Etat doit être réduit (voyages, perdiems, salaires des plus responsables de l'Etat y compris les Dirigeants des sociétés d'État, les ministres et le chef de l'Etat). Un programme plus efficace de recouvrement des recettes douanières et fiscales doit être mis en place. Une révision de l'assiette fiscale et des activités informelles doit être  effectuée sans nuire aux plus petites activités de subsistance ni augmenter les impôts. Oui tout cela est possible. 
Darchari MIKIDACHE

https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique
www.darcharimikidache.com et www.ceec-comores.com

ONG USHABABI WA MESO Comores : https://www.facebook.com/ushababiwameso

Comores au Top : https://www.facebook.com/lemeilleurdescomoresenligne

Impunité zéro= 100% Développement : https://www.facebook.com/egalitedeschancespourtous

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents