Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Non au silence oui à  un bing bang politique  pour élever le niveau de vie de la population comorienne

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 10 Mai 2017, 08:57am

Catégories : #Nation, #Politique, #Développement éco, #Economie

Il est essentiel de renouveler la classe politique et envisager l'émergence de nouveaux dirigeants qui s'appuieraient sur un véritable bing bang politique et le renouveau démocratique. Il est temps de sortir de la politique des faux semblants et de la démagogie.

Darchari MIKIDACHE

Non au silence oui à  un bing bang politique  pour élever le niveau de vie de la population comorienne
Non au silence oui à  un bing bang politique  pour élever le niveau de vie de la population comorienne

Par Darchari  MIKIDACHE 

Il est inacceptable de laisser mourir au temps de monde sur notre mer. Les Autorités  publiques comoriennes et l'exécutif insulaire  à Anjouan doivent se réveiller pour assurer des conditions de vie décente  pour nos concitoyens. Cela devrait commencer par la mise en place d'un service  de soins sanitaires de qualité  pour tous avec la gratuité  des soins pour les plus démunis. Une mutuelle de santé  à  prix réduit devra être offert à  toutes les jeunes filles et les mères afin qu'elles n'aient plus besoin de traverser le couloir de la mort maritime pour se soigner. Un plan Marshall de l'industrialisation  d'Anjouan est primordiale avec le développement  du concept "Made in Comoros" notamment pour les produits agricoles et artisanaux parallèlement  au développement  de l'hydroélectricité  à  Anjouan. La lutte contre le chômage devra constituer  une priorité nationale au même titre que la mobilisation des ressources fiscales à travers la lutte contre la corruption, le respect des règles de transparence et de bonne gouvernance et de la lutte contre l'impunité  et les injustices sociales et judiciaires. Le silence de nos gouvernants qui ne proposent ni ne mettent en œuvre  des mesures concrètes  d'amélioration  et d'élévation  des conditions de vie de la population  est intolérable.  

Il est essentiel de renouveler la classe politique et envisager l'émergence de nouveaux dirigeants qui s'appuieraient sur un véritable  bing bang politique et le renouveau démocratique.  Il est temps de sortir de la politique des faux semblants et de la démagogie.  

Les élus  de la République  doivent assumer leurs responsabilités  sous peine de se disqualifier et de créer un fossé  de confiance encore plus grand.  Les ténors de l'opposition doivent se réveiller  et offrir des perspectives alternatives d'avenir crédible en  se rassemblant au lieu de se diviser ou de tenter plus ou moins d'obtenir des subsides ou des postes. Le non respect des règles de transparence et d'appels d'offres  et le non respect des lois de la République de l'Union des Comores  doivent être  dénoncés sans complaisance. Un rappel à  l'ordre des institutions  de la République  notamment de la Cour suprême  via la section Cour des Comptes   en tant qu'institutions indépendantes à  l'égard du chef de l'État et des gouvernants est nécessaire. De même,  les parlementaires  à  commencer par le président  de l'Assemblée  Nationale doivent à  assumer leurs responsabilités  de représentants de  la Nation  en étant  exigeant à  l'égard  des pouvoirs politiques  quant à  l'application des lois de la République  et à  la manière  de gérer les deniers publics. 

De même,  rendre bouc émissaire la tournante quant à  la faillite des gouvernants actuels et passés  pour justifier une reforme constitutionnelle  me paraît  hasardeux et peu responsable  dans la mesure  où  toutes les lois de la République  ne sont pas appliquées pour améliorer  la situation  de nos concitoyens  et qu'il manque déjà une véritable volonté  d'instaurer  une justice sociale continue sur le territoire  national afin d'améliorer le quotidien de la population comorienne. Rétablir l'électricité  est loin de suffire pour assurer  l'émergence. Pour ma part, il n'est nul besoin de changer la constitution  pour réussir une émergence crédible et progressiste. Certes, un toilettage  de la constitution   est envisageable. Cela peut concerner notamment  la fusion des fonctions élective des gouverneurs  et des vice-présidents pour disposer d'un seul d'entre eux.....

 

Tout est question d'éthique de la responsabilité publique  et de volonté politique. Chacun se doit d'assumer ses responsabilités  afin que la population  sorte la tête  de l'eau et que la jeunesse retrouve la confiance nécessaire pour réussir son avenir. Les promesses et les engagements électoraux  doivent être  respectés  rapidement car la population  souffre et la confiance des citoyens envers leurs gouvernants  s'éloigne. L'urgence de la situation ne doit pas être  le prétexte pour s'affranchir des lois de la République.  Il est parfaitement  possible de concilier les deux en utilisant des procédures accélérées avec transparence, rigueur  et efficacité. 

 

Darchari MIKIDACHE 

 

La Dynamique  est En Marche !

 

Président du think-tank "Cercle des Économistes  et  des Experts Comoriens (CEEC)

 

www.ceec-comores.com et www.darcharimikidache.com

 

Pages Facebook officielles : https://wwww.facebook.com/darchari.mikidache.politique 

 

et https://www.cacebook.com/darchari.mikidache.public

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents