Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Le renouveau des Comores est possible et à la portée

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 13 Octobre 2016, 12:23pm

Catégories : #Développement éco

Mobiliser les ressources internes fiscales et non fiscales doit être une priorité nationale. Pour ce faire, il faudra réduire le secteur informel, augmenter le taux de recouvrement fiscal, lutter contre l'évaporation des recettes en amont et contre les dépenses superflues, assurer une transparence de la dépense publique, informatiser tous les postes comptes et centraliser les données des Finances publiques.

Darchari MIKIDACHE

Le renouveau des Comores est possible et à la portée
Le renouveau des Comores est possible et à la portée
Le renouveau des Comores est possible et à la portée
Le renouveau des Comores est possible et à la portée

Par Darchari Mikidache, acteur politique et président du think-tank « Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)»

Travaillons ensemble à faire des Comores une Nation forte, prospère, respectée et enviée partout dans le monde.
Nous avons l'énergie, la détermination, les potentialités touristiques et marines, une Diaspora comorienne dynamique et capable d'investir au pays pourvu que les conditions économiques soient stimulantes et les ressources humaines.

Choisissons des gens qui ont l'expérience, la détermination et la volonté politique de changer les choses.
Pour ce faire, nous devons engager des réformes structurelles   et adéquates  avec des suivis et évaluations périodiques :

-  garantir un service énergétique continue

- assurer à chacun un droit minimum  en matière de santé avec la mise en place d'un Service Nation d'Urgence Medicale de qualité et gratuite pour les urgences immédiates et payantes en fonction des revenus de chacun. Le budget pour la santé devra être augmentée et être débloqué pour non seulement rénover les bâtiments des hôpitaux de référence mais également les équiper de matériels médicaux de qualité avec la mise en  place d'un  fonds national de priorité sanitaire, améliorer l'organisation de l'Accueil et des séjours des malades, lancer un programme de formation accélérée de médecins  généralistes et spécialistes référents avec l'octroi de bourse de formation spécifique sur concours national avec un programme de quotas, les médecins devant s'engager à travailler pour l'État pendant au moins 10 ans minimum à défaut, ils devront rembourser les frais de scolarité prises en charge, tisser une coopération renforcée avec les hôpitaux de la sous-région de l'Océan indien pour les faire venir dans les hôpitaux nationaux pour collaborer avec les médecins nationaux et répondre aux besoins de la populations, développer un pôle médical  de qualité à l'Université des Comores avec des partenariats des Universités médicales des pays amis, lancer un programme national de Prévention Santé Relais  avec la création de Maisons de Prévention Santé dans les toutes régions des Comores, réduire la fracture et la facture médicale avec la création d'un système de Sécurité Sociale et Sanitaire Nationale qui permettra à terme une prise en charge de base des frais médicaux..

- Mobiliser les ressources internes fiscales et non fiscales est une priorité. Pour ce faire, il faudra réduire le secteur informel, augmenter le taux de recouvrement fiscal, lutter contre l'évaporation des recettes en amont et contre les dépenses superflues, assurer une transparence de la dépense publique, informatiser tous les postes comptes et centraliser les données des Finances publiques...geler les recrutements publics, et redéployer les agents publics dans l'ensemble du territoire... La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption devront être une priorité nationale. Et les gouvernants devront donner les bons exemples en matière d'intégrité, de justice, de transparence et de volonté de sanctionner les abus et détournements de deniers et  biens publics. La création' d'une Section Cour de Discipline Budgétaire au sein de la Cour Suprême permettra de juger et sanctionner chaque année le travail des comptables et ordonnateurs public .../...

Retrouvez mes propositions et ma vision sur mon site Internet personnel : www.darcharimikidache.com

Site du CEEC : www.ceec-comores.com

Page Facebook officielle : https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique

& https://www.facebook.com/darchari.mikidache.public

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents