Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


La cohésion nationale passe par la mise en œuvre de reformes concertées et rigoureuses

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 15 Septembre 2016, 09:10am

Catégories : #Nation

Il est primordial de soutenir les initiatives privées en facilitant l'entrepreneuriat et les investissements structurants et créateurs d'emplois.

M. Darchari MIKIDACHE

La cohésion nationale passe par la mise en œuvre  de reformes concertées et rigoureuses
La cohésion nationale passe par la mise en œuvre  de reformes concertées et rigoureuses

Par Darchari MIKIDACHE, acteur politique et président du think-tank "Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)

Le renforcement de la cohésion nationale est primordial pour permettre à l’ensemble des acteurs privés et publics d’agir en harmonie afin de contribuer au décollage économique et social de l’Union des Comores. Cela passe par plusieurs axes de travail notamment l’engagement de réformes concertées, rigoureuses  et durables au niveau  des administrations publiques mais également au niveau du climat général en matière de sécurité, de justice et d’affaires. La culture de l’impunité doit cesser. Et des actions novatrices devraient être engagées pour renforcer la culture de résultats, la transparence de l’Action publique et  le redressement des finances publiques. Des mesures efficaces pour renforcer l’efficacité de l’Administration publique  et lutter contre la corruption doivent être prises rapidement afin de renforcer l’Unité nationale  et contribuer à mettre les Comores dans le sentier de l’assainissements des comptes publics et de l’endiguement des actes de nature à mettre à mal la cohésion nationale.

La formation professionnelle et technique comme l'éducation basique constitue un point essentiel du décollage économique et social de l’union des Comores. Il est essentiel de favoriser la promotion sociale par la voie de la méritocratie tout en promouvant l'égalité des chances pour  tous.


L'adoption d'une Gouvernance transparente, exemplaire et rigoureuse est bien nécessaire. Mais elle nécessite une véritable mobilisation des ressources internes pour sortir de la culture de l'assistanat dépendant à terme.


La lutte contre des fuites et détournements des recettes fiscales et non fiscales passent par la mise en place d'un programme ambitieux de formation et de recyclage des agents fiscaux, une amélioration des canaux de recouvrement et de recoupements des informations, l'amélioration de la transparence des procédures fiscales, l'élargissement de l'assiette fiscale par la lutte contre le secteur informel et la promotion du civisme fiscal, la réduction du train de vie de l'Etat et l'unification des directions de contrôles fiscaux. Une adaptation des imprimés des déclarations fiscales et la dématérialisation sont à mettre en place sans délais. La création revente de l'Office National des Recettes est un pas qui va dans le bon sens mais qui reste insuffisant pour engager une véritable mobilisation des recettes publiques.

Il est essentiel d'engager un programme pluriannuel de redressement des finances publiques et de promotion de la production nationale en s'appuyant sur ce que nous faisons au mieux pour valoriser le "Made in Comores" à terme. Il est primordial de soutenir les initiatives privées en facilitant l'entrepreneuriat et les investissements structurants et créateurs d'emplois. Des dispositifs originaux et novateurs visant à abaisser le coût global du crédit pour ces initiatives des jeunes et des moins jeunes doivent être mis en œuvre rapidement : crédit formation professionnel le pour les jeunes, centre de la formation permanente technique et professionnelle, contrat d'apprentissage et d'insertion, prêts à taux bonifiés, fonds de garantie, création de zones d'entrepreneuriat soutenues, encadrées avec des centres de gestion agrées, mise en place de coaching et de monitorat, accompagnement personnalisé pour les entrepreneurs qui créent un nombre significatif d'emplois,  centre de développement des métiers des arts, créations de pôles  de lycées d' enseignement technique dans chaque île, etc.
La volonté politique est indispensable pour mettre en œuvre ces propositions.

Darchari Mikidache

https://www facebook.com/darchari.mikidache.public

https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique

www.darcharimikidache.com

www.ceec-comores.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents