Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

darcharimikidache.com

darcharimikidache.com

Bienvenue sur le site web de Darchari MIKIDACHE. Vous y trouverez une synthèse de ses propositions, ses éditoriaux, ses réflexions, ses actions, sa biographie, ses tribunes et ses citations.


Une réforme de l'enseignement aux Comores est primordiale pour faciliter l'insertion professionnelle des jeunes

Publié par Darchari MIKIDACHE sur 3 Juillet 2016, 12:48pm

Catégories : #Enseignement

Une réforme de l'enseignement aux Comores est primordiale pour faciliter l'insertion professionnelle des jeunes
Une réforme de l'enseignement aux Comores est primordiale pour faciliter l'insertion professionnelle des jeunes

Par Darchari Mikidache,  acteur politique

La solidarité active passe par une assistance solidaire qui contribue à terme à rendre les personnes aidées en mesure de se prendre en charge. Je préconise l'autonomisation de la jeunesse. Et il est grand temps de penser aux milliers de jeunes Comoriens estimés à près de 10 000 pour personnes, qui étudient à l'Université des Comores et qui risquent de se trouver au chômage à la fin de leurs études en raison de diplômes inadaptés au marché de l'emploi. Les Autorités publiques compétentes doivent mettre en place un vaste plan de réformes de l'Université pour rendre les jeunes diplômés opérationnels en termes d'insertion professionnelle et d'autonomisation financière car la jeunesse est le pilier indispensable pour un véritable décollage économique et social des Comores. Ils représentent plus qu'un tiers de la population.


Je m'inscris dans cette volonté de soutenir la jeunesse. Pour ce faire, un programme d'adaptation de l'Université doit être mis en place dès maintenant. De même, je préconise la mise en place d'un programme ambitieux de développement de l'enseignement technique et professionnel aux Comores avec la création de pôles de  lycées  professionnels dans chaque île de l'archipel. Tout est question de volonté politique, de savoir-faire et de détermination.

Darchari MIKIDACHE

Nouvelle Page Facebook : https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique

www.darcharimikidache.com
 

Blog personnel : www.darcharimikidache.com

Page Facebook officielle : https://www.facebook.com/darchari.mikidache.public

Découvrez le Meilleur des Comores en Ligne : *Comores au Top*
Une initiative de Darchari MIKIDACHE, parrainée par le Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)


https://www.facebok.com/lemeilleurdescomoresenligne


Site Internet du CEEC : www.ceec-comores.com

Contact : ceec.comores@gmail.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mohamed Ali Mgomri 07/07/2016 14:17

Bonjour, j'apprécie cette idée de reforme de notre système éducatif. J'en parle depuis des années, le feed-back ne se pointe pas malheureusement. Les quelques personnes qui y pensent préfèrent ne rien dire pour ne pas risquer de choquer les "grands" et voir venir leur affectation. La lecture de ce qui s'y passe crée le choc et l'indignation.
Je suis tout à fait attentif à une réforme qui booste l'enseignement professionnel et technique dans ce pays où la consommation repose sur de l'importation malheureusement sans service d'entretien. Un archipel qui continue à payer le kilo de poisson à 2500 francs et où les produit de consommation issus de l'agriculture locale coûte les yeux de la tête. Oui, il faut reformer le système pour espérer la stabilité sociale et le décollage économique. Mais qui va s'atteler à la tache? Dans quel cadre? Il y a un projet de l'UE qui détient des milliards de nos francs pour la promotion de l'enseignement technique et professionnel mais quand on y jette un œil curieux on se rend compte que ce ne sont que des expertises qui consomment ces crédits. Qui va réorienter cette coopération et lui donner un contenu plus crédible, plus réaliste?
Concernant l'Université, oui il est grand temps de penser à réorienter ce secteur. Il y a une chose qui doit peut être retenir notre attention à tous. L'Université forme pour les secteurs publics et privés. Comment y aura t-il d'adéquation formation/emploi si les sages femmes et infirmiers qui sortent de l'EMSP ne sont pas recrutés par le ministère de la santé alors que le besoin est criant dans les centres de santé? Comment peut-on comprendre que les professeurs d'école qui sortent des IFERE traînent dans la rue et assistent à des recrutements d'enseignants sans aucune base pédagogique ni académique? Cela veut dire que nous pouvons réorienter les objectifs et stratégies mais tant qu'il n'y a pas une politique globale de formation et d'emploi, nous continurons à décrire le développement du problème sans jamais atteindre la solution.
Je suis donc motivé à apporter ma contribution dans cette chère réflexion en vue de réformer le système mais dans un cadre plus large qui embrasse les domaines politiques et stratégiques de tout le système de gouvernance du pays; Merci

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents